Grand débat et handicap : Sophie Cluzel dit non à la prise en compte du handicap

Sophie Cluzel redit NON ! aux demandes des Personnes Handicapées et de leurs aidants postées sur le site du "grand débat" ; une drôle de manière de débattre quand quand la réponse est une propagande uniquement sur des plateaux télé. Elle argutie sur les questions :

  • de la suppression de la prise en compte des revenus du conjoint pour le calcul de l’AAH

  • sur l'allègement des conditions ouvrant droit à la retraite anticipée pour cause de handicap,

  • sur l'imposition du dédommagement de l'aidant familial

sur LCI ce vendredi 8 février : Alors débattons !

AAH : supprimer la prise en compte des revenus du conjoint

Le problème : Le montant de l’AAH diminue en fonction des ressources du conjoint.

La réponse de Sophie Cluzel : « L’allocation c’est un minimum social. C’est une ressource pour pallier une limitation d’activité. Ce n’est pas une compensation du handicap. » « La solidarité nationale complète la solidarité familiale, elle ne doit pas s’y substituer ». Notre réponse : « L'AEEH n'est pas un minima social qui aurait vocation de se substituer à une ressource minimale versée à une personne sans emploi mais bien une compensation des conséquences du handicap versée sous forme d'Allocation.en raison du handicap qui empêche ou restreint l'accès au droit commun, à l'emploi C'est un DROIT INDIVIDUEL accordé à toute personne handicapée dont le taux d'incapacité est égal ou supérieur à 80% (ou à celles dont le taux d'incapacité est compris entre 50 et 79% et connait une restriction substantielle et durable d'accès à l'emploi, reconnue par la Commission des Droits et de l'Autonomie des personnes handicapées (CDAPH). L'on notera que les critères d'attributions ne mentionne pas qu'il faudrait vivre seul et ne pas pourvoir bénéficier de la solidarité familiale pour en bénéficier !!! Il y a bien là un problème d'application de la loi. Et que l'AAH (inscrit d'ailleurs dans le Plan de Compensation) veuille être considéré ou pas comme une compensation ou pas, un droit individuelle ouvert au nom de la solidarité nationale ne saurait être déplacée à la charge du conjoint au nom de la solidarité familiale dont on attend une définition juridique ici.

10 vues

Posts récents

Voir tout

Habilitation familiale

L’habilitation familiale, entrée en vigueur le 1er janvier 2016, est présentée comme plus simple, plus souple et plus pratique que la tutelle ou la curatelle. Qu’est-ce que l'habilitation familiale ?

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • W-Pinterest