Si les institutions ont besoin de classifier et de répertorier le handicap de nos enfants pour leurs statistiques, il nous faut rester vigilants à ce que ces informations restent dans les statistiques uniquement et non pas dans les dossiers de nos enfants afin de ne pas les stigmatiser, de les enfermer dans des représentations.

 

Par ailleurs, les éléments médicaux concernant nos enfants font l'objet du secret médical et n'ont pas a être divulgués à tous pour que nos enfants puissent être scolarisés.

 

Il est néanmoins important de pouvoir partager nos connaissances de cet enfant avec l'ensemble des professionnels qui l'entourent dans un langage commun : pour cela, la description de l'altération de fonction(s) nous semble la plus judicieuse et la plus compréhensible par tous.

 

Ex : Ecrire dans le dossier d'un enfant Infirme Moteur Cérébral (c'est son diagnostique) qu'il est atteint d'un trouble moteur ne renseigne en rien sur qui est cet enfant.  Dire de lui qu'il a un trouble de la motricité globale et fine touchant à l'ensemble du corps, des troubles neurovisuels et un déficit de la mémoire auditive permettent de mieux comprendre ce qu'il ne va pas arriver à réaliser (limitation d'activité et/ou de participation à la vie sociale) dans le cadre scolaire.

Et pour un deuxième enfant, aussi IMC, on écrira : trouble de la motricité fine au niveau des membres supérieurs, absence de langage en raison des troubles d'articulation. Tous les deux sont IMC, et pourtant, tous les deux seraient classés dans "troubles moteurs" alors que leurs profils sont complètements différents.

 

Si nos enfants ont des déficiences et des incapacités, ils ont aussi des points forts qu'il ne faut pas oublier de noter dans leurs dossiers.

« est handicapée toute personne dont l’intégrité physique ou mentale est passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouvent compromises ».

Selon l'OMS
Les différentes classifications
Et pour nos enfants ...
  • La CIM-10 : Classification statistique International des Maladies et des problème de santé connexes, 10ème Révision. voir ici

  • Nomenclature des déficiences, incapacités et désavantages. voir ici

  • La CIF : Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé voir ici

  • La CIF-EA : Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé. Version pour enfants et adolescents (CIF-EA). voir ici

     

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • W-Pinterest